CINÉMA

21 mars 2013

COUP DE COEUR : The Place Beyond the Pines, générations perdues

COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines

Moins vous en savez avant d’entrer dans la salle de The Place Beyond the Pines, mieux vous profiterez du voyage. OK, c’est à peu près vrai pour tous les films, mais le nouveau long-métrage de Derek Cianfrance, déjà coupable de la franche réussite Blue Valentine, est un mille-feuille qui se savoure sans qu’on connaisse sa recette, tellement sa narration ne cesse de nous étonner et de jouer avec les codes hollywoodiens. Alors, faites-moi plaisir et sautez le synopsis…

COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines 2Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption…

On s’attendait à beaucoup de choses de The Place Beyond the Pines. Mais peut-être pas à ça. Du coup, il est difficile d’en faire la critique sans dénaturer sa construction osée mais foutrement intelligente, qui divise le film en récits qui se répondent, s’entre-choquent et se mentent. Cianfrance ne fait pas comme tout le monde. Il prend son temps pour mieux précipiter les événements plus tard, ne part jamais dans la direction attendue… et tout ça avec la classe déconcertante d’un cinéaste qui met en boîte une œuvre complexe qui avance comme un ruisseau gagnant en largeur pour devenir une rivière : tout coule de source. Gardant une patte visuelle qu’il ne brade jamais sur l’autel du tape-à-l’œil, il réussit des prouesses esthétiques avec la discrétion des grands auteurs.

COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines 3 COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines 4 COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines 5 COUP DE COEUR The Place Beyond the Pines 6

Il y a par exemple une course-poursuite effarante qui mène à la scène-pivot de l’ensemble. Avec un découpage d’une simplicité et d’une linéarité téméraire, Cianfrance prouve qu’il est possible de faire mieux et plus prenant que n’importe quel Jason Bourne. Tout est une question de point de vue. Et en trois-quatre plans qui semblent posés là au hasard, le réalisateur prouve qu’il a une vision. Une sensibilité dont il couvre la totalité de The Place Beyond the Pines. Une façon de parler de famille, et plus précisément des relations entre les pères et les fils. Un thème rebattu dans le cinéma américain, mais qui est ici traité avec fraîcheur et surtout à travers le prisme frénétique du film de genre. Car ce drame est aussi un polar sombre et mélancolique, d’autant plus triste qu’il se clôt sur une scène ouverte qui laisse espérer un espoir mais où le destin tourne en boucle. Il n’y a rien à jeter dans ces deux heures vingt qui passent à une vitesse folle. Et sûrement pas son casting renversant où Ryan Gosling et Bradley Cooper, tous deux magnifiques, ne se taillent pas la part du lion mais interprètent des rôles complémentaires et interagissent l’un l’autre de façon surprenante. L’histoire, comme l’image, est taillée dans des nuances de gris où les sentiments s’acharnent tellement à rester enfouis qu’ils éclatent forcément. Un grand film, intense et envoûtant.

Actuellement en salles



à propos de l'auteur

Mr Wolf
Co-créateur du Mainstream Club et auteur de la première heure, Mr Wolf est réputé pour avoir une pilosité aussi imposante que l'animal derrière lequel il se cache. Passionné par les comics, le cinéma et les séries, il a pour mot d'ordre de ne parler que des choses qu'il aime et de ne jamais écrire pour démolir. On raconte qu'il aurait tué une meute d'ours à mains nues et conquis la Russie en 768, mais aussi plausibles qu'elles soient, ces légendes n'ont jamais pu être vérifiées...




 
 

 
MAN OF STEEL

LA CLAQUE : Man of Steel

Superman est certainement un des personnages de culture populaire les plus reconnus à travers le monde. A tel point qu’on eut sortir un film sans citer son nom dans le titre. Man of Steel était attendu comme le Graal pa...
par Mr Wolf
2

 
 
CANNES 2013 Muhammad Ali's Greatest Fight 1

CANNES 2013 : Muhammad Ali’s Greatest Fight, dura lex

Sélection Officielle Séance Spéciale A voir ses films, Stephen Frears ne fait pas ses 71 ans. Enlevés, dynamiques et mordants, ses œuvres reflètent parfaitement la jeunesse ébouriffante dont il fait preuve en enchaînant...
par Mr Wolf
0

 
 
CANNES 2013 We Are What We Are 1

CANNES 2013 : We Are What We Are, l’heurt du repas

Quinzaine des Réalisateurs Tous les ans, la Quinzaine des Réalisateurs prend des risques que la Sélection Officielle ne s’impose (malheureusement) pas et programme des films de genre qui s’affichent comme tels. E...
par Mr Wolf
0

 

 
CANNES 2013 Seduced and Abandoned 1

CANNES 2013 : Seduced and Abandoned, faites un film, pas la guerre

Sélection Officielle Séance Spéciale Faire un film est un bonheur. Et une horreur aussi. Loin des making-ofs clinquants et des journaux de tournage tant appréciés par les cinéphiles, James Toback et Alec Baldwin nous plon...
par Mr Wolf
0

 
 
D'UNE PAIRE DEUX COUPS L’Écume des Jours 1

D’UNE PAIRE DEUX COUPS : L’Écume des Jours, bouts de ficelle

Amours Étranges 2/2 Il y a en ce moment au cinéma deux films qui content des histoires d’amour étranges et particulières dans des mondes qui le sont tout autant. A ma droite Upside Down, deuxième long-métrage du ré...
par Mr Wolf
1

 
 
D'UNE PAIRE DEUX COUPS Upside Down 1

D’UNE PAIRE DEUX COUPS : Upside Down, l’esthète en bas

Amours Étranges 1/2 Il y a en ce moment au cinéma deux films qui content des histoires d’amour étranges et particulières dans des mondes qui le sont tout autant. A ma droite Upside Down, deuxième long-métrage du ré...
par Mr Wolf
0

 




0 Comments


Commenter !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>