SÉRIES

28 janvier 2013

FIN DE SÉRIE : Fringe, un monde en marge

FIN DE SERIE Fringe

Ce que vous pouvez savoir : En avril dernier, la Fox avait renouvelé Fringe pour une cinquième et ultime saison. Ce n’était pas gagné, tant les audiences du show avaient chuté depuis son changement de case horaire pour le vendredi soir. Mais en accordant à la saga S-F treize chapitres supplémentaires pour se conclure décemment, la chaîne lui permet aussi d’atteindre la barre nécessaire des cent épisodes pour pouvoir ensuite de revendre en multi-rediffusion. Les deux ultimes épisodes ont été diffusés le 18 janvier dernier lors d’une soirée spéciale et a réuni 3,28 millions de téléspectateurs, soit la meilleure audience de la série depuis le démarrage de la saison 4.

Ce qu’il s’est passé : Grâce à Broyles, l’équipe Fringe parvient à localiser où est détenu Michael : dans un laboratoire sur Liberty Island, où les observateurs l’étudient et découvrent ses capacités. Le lieu étant ultra-protégé, Olivia a alors l’idée de réutiliser le Cortexiphan pour libérer Michael en passant par l’univers alternatif. Peter est contre cette éventualité qui mettrait en danger la santé d’Olivia, qui n’est plus soumise au produit depuis plus de vingt ans, mais ils n’ont pas le choix. Après s’être assuré que l’univers alternatif ne souffre pas de l’invasion des observateurs, ils mettent leur plan en marche. Pendant ce temps, Donald rejoint le laboratoire de Harvard et commence la construction de la machine qui enverra Michael dans le futur. De son côté, Windmark, qui n’a pu interroger Michael, demande conseil à son supérieur en 2609, mais si Windmark veut détruire Michael, son commandant veut l’étudier…

FIN DE SERIE Fringe 2

Ce qui a coincé : En étant reléguée à la soirée peu suivie du vendredi, Fringe avait aussi dit adieu à une partie de son budget. Et malgré la bonne volonté générale et des effets spéciaux toujours au top, on sentait depuis quelques temps déjà que le show était de plus en plus restreint dans l’imagerie impressionnante qui avait fait sa renommée au départ. On sent alors clairement cette année que les scénarii sont adaptés aux moyens limités, notamment en propulsant les héros dans un futur dystopique régi par les Observers, limitant ainsi les menaces (simplement des chauves en costards) et réduisant le casting à son minimum (les quatre de la Fringe Team), reléguant Lance Reddick (Broyles) et Blair Brown (Nina) à des apparitions sporadiques. Autre reproche notable : en balançant son action dans le futur et en mettant en place une nouvelle intrigue relativement détachée des précédentes, la série a choisi la solution de facilité pour laisser en suspens de (trop) nombreux mystères lancés dans les saisons précédentes. Comme LostFringe repart donc sans avoir dévoilé tous ses secrets (William Bell ?) et cela peut avoir un vilain goût d’inachevé pour certains fans de la première heure.

Ce qui a fonctionné : La série imaginée par J.J. Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci aura beaucoup évolué en cinq années. Au point de ne plus avoir de grandes similitudes avec ses débuts. Hormis le cast, les enjeux, les caractères et la narration auront grandement évolué. Un grand bien quand on pense que le show aurait pu suivre son canevas initial et devenir un procedurial S-F répétitif comme X-Files avait pu l’être sur la fin. En passant la main dans cette dernière à J.H. Wyman, Fringe a d’ailleurs gagné en rigueur en développant une intrigue unique qui cristallise ses thématiques et se concentre sur l’univers à part du show. Et pour le coup, cette année a sûrement été la plus crédible et la moins dispersée scénaristiquement parlant, contrairement à la conclusion difficilement compréhensible de la saison 4. En racontant une histoire canonique de la science-fiction (un futur contrôlé par des envahisseurs liberticides), le show est revenu à des fondamentaux qui parlent à tous et s’est permis de garder une jolie contenance qui donne, au final, un vrai sentiment d’aboutissement.

FIN DE SERIE Fringe 3 FIN DE SERIE Fringe 4 FIN DE SERIE Fringe 5

Et si la série est toujours plombée par son habituel problème de rythme (un défaut qu’elle se trimballe depuis le départ), elle est revenue à ses bases, là encore comme Lost : ses personnages. On le sait, ce qu’on aime avant tout dans un série, ce sont ceux qui la peuplent, et la distribution de Fringe peut se vanter de tenir une belle brochette d’acteurs et de protagonistes. Les relations entre eux et leurs dilemmes intérieurs étaient les véritables piliers de cette saison, qui n’a pas arrêté de mettre nos nerfs à rude épreuve en multipliant les drames (la mort d’Etta) et les revirements psychologiques (Walter qui se rationalise, Peter qui se transforme en Observer). Pour autant, la série n’aura pas lésiné sur les cadeaux aux fans, comme le retour d’un September humain (charismatique Michael Cerveris) ou un double-épisode explosif qui met fin à cinq ans de bons et loyaux services en alignant toutes les scènes qu’on voulait voir, à l’image de l’attaque du siège des Observers par Peter et Olivia, armés des phénomènes surnaturels récoltés lors de leurs enquêtes. Et bien sûr celles qu’on redoutait. Les dernières, d’abord, qui vont trop vite et nous laisse immanquablement frustrés, donnant le sentiment de ne pas avoir eu le temps de savourer les derniers instants. Et les adieux, poignants, incroyablement émouvants, entre Peter et Walter, le père et le fils qui auront mis cinq ans à se trouver, à s’accepter et à s’aimer de nouveau. Cet amour filial et paternel est bien le cœur (propre et figuré) du show. Joshua Jackson et l’immense John Noble auront réussi à incarner deux personnages subtils et éminemment attachants, et leur dernière scène seuls est la plus touchante qu’ils ont jamais tournée.

Fringe nous quitte sur quelques déceptions, certes mais surtout beaucoup de réjouissances, comme un dernier aller-retour « de l’autre côté » et plusieurs retours attendus.

Ce qui devrait se passer : C’est sûr, Fringe va nous manquer, mais on pourrait la voir revenir plus tôt que prévu… en comics. Déjà plusieurs fois déclinée en sur papier par DC Comics, il se pourrait bien que, comme Buffy ou d’autres, on retrouve prochainement de nouvelles aventures d’Olivia et des Bishop. En attendant, ses acteurs se tournent vers le cinéma et l’animation et ses créateurs sont accaparés par le grand écran. J.H. Wyman, lui, a écrit deux films qui sortiront en 2013.

Dernière saison cet été sur TF1 en France



à propos de l'auteur

Mr Wolf
Co-créateur du Mainstream Club et auteur de la première heure, Mr Wolf est réputé pour avoir une pilosité aussi imposante que l'animal derrière lequel il se cache. Passionné par les comics, le cinéma et les séries, il a pour mot d'ordre de ne parler que des choses qu'il aime et de ne jamais écrire pour démolir. On raconte qu'il aurait tué une meute d'ours à mains nues et conquis la Russie en 768, mais aussi plausibles qu'elles soient, ces légendes n'ont jamais pu être vérifiées...




 
 

 
UPFRONTS 2013 Fox 1b

UPFRONTS 2013 : Fox, les retours, les annulations et les nouveautés

Si la situation de la Fox quant à ses fictions n’est pas aussi désespérée en termes d’audiences que sa concurrente NBC, elle n’affiche pas non plus des résultats folichons. Ainsi, The Following et Bones s...
par Mr Wolf
0

 
 
PILOTE AUTOMATIQUE Hannibal 5

PILOTE AUTOMATIQUE : Hannibal, des affaires de goût

> Date et heure d’embarquement > Tous les jeudis à 22h depuis le 4 avril 2013 sur la chaîne américaine NBC. > Durée du vol > La première saison d’Hannibal comprend 13 épisodes de 43 minutes. > Nombr...
par Mr Wolf
1

 
 
FIN DE SAISON The Walking Dead - saison 3 1

FIN DE SAISON : The Walking Dead – saison 3, cadavres exquis

Ce que vous pouvez savoir : La troisième saison de The Walking Dead s’est achevée avec son seizième épisode le dimanche 31 mars dernier devant 12,4 millions d’accros. Soit un record historique pour la série (e...
par Mr Wolf
0

 

 
LA CLAQUE Saga tome 1 1

LA CLAQUE : Saga – tome 1

Dans le genre « né sous une bonne étoile », Saga se pose là. Critiques dithyrambiques de la presse américaine, soutien sans faille des fans et des professionnels, buzz important avant même la parution...
par Mr Wolf
0

 
 
IMG_2896.CR2

LA B-A DU JOUR : Dead Man Down, feux croisés

La B-A du Jour, c’est Dead Man Down de Niels Arden Oplev. Après avoir fort bien adapté la trilogie Millénium à la télé et au cinéma et livré un pilote plutôt costaud à la très faiblarde série Unforgettable (ch...
par Mr Wolf
0

 
 
FLUX TENDU spécial Avengers vs X-Men, mois 4 1

FLUX TENDU : spécial Avengers vs X-Men, mois 4/6

La deuxième moitié d’Avengers vs X-Men débute ce mois-ci et il faut reconnaître une amélioration globale, autant dans la mini-série centrale que dans les épisodes périphériques. Un mieux qui vient probablement de...
par Mr Wolf
0

 




0 Comments


Commenter !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>