SÉRIES

31 janvier 2012

PILOTE AUTOMATIQUE : Touch, chiffres en nombres

> Date et heure d’embarquement > Diffusion exceptionnelle du pilote mercredi 25 janvier et démarrage de la série à partir du lundi 19 mars à 21h sur la Fox.

> Durée du vol > La première saison de Touch comprendra 13 épisodes de 40 minutes.

> Nombre de passagers > Un peu plus de 12 millions pour le pilote d’une heure diffusé mercredi dernier. Soit le deuxième meilleur démarrage pour une nouvelle série cette année juste après le premiere de Once Upon a Time. Ce qui semble invalider les prédictions qui claironnaient que le fantastique et la science-fiction étaient finis sur les grands networks…

> Destination > Martin Bohm, père célibataire veuf, est hanté par son incapacité à communiquer avec son fils de 11 ans, très perturbé depuis la mort de sa mère. Mais tout change le jour où il découvre que celui-ci est un petit génie, qui voit ce que personne d’autre ne remarque et qui est capable de connecter entre eux deux événements qui semblent ne rien avoir en commun à la base…


> Personnel de bord > A vrai dire, Touch a très peu de chances de se planter, tant les noms qui sont rattachés à la série en font une sorte de Rolls Royce de la télévision américaine. Avant tout parce que le show marque deux retours attendus : ceux de Kiefer Sutherland et Tim Kring. Le premier a été pendant 9 saisons l’interprète du cultissime Jack Bauer, le second avait créé le phénomène Heroes, et s’était mis au vert quelques temps après le naufrage créatif de son bébé. Le troisième poids lourd de la série, c’est immanquablement Francis Lawrence (Constantine, Je suis une Légende), qui assume à la fois le poste de producteur exécutif et de réalisateur du pilote. Rajoutons qu’on retrouve aussi avec plaisir Danny Glover dans le rôle d’un psychologue en marge.

> Impressions sur le vol > On va pas se mentir, Touch, rien qu’à l’issue de son pilote, se hisse fissa parmi les projets les plus enthousiasmants de cette année moyennement engageante, juste en-dessous de l’excellente Homeland. Et ce qui choque immédiatement, c’est la grande qualité visuelle de la série. Francis Lawrence réussit 50 minutes superbement cadrées et éclairées à donner à la série une rigueur graphique rarement atteinte. L’avantage, c’est qu’on en prend plein les yeux (on notera au passage le générique inspiré, très Terrence Malik). L’inconvénient, c’est qu’il va être compliqué pour le show de tenir le niveau initié par Lawrence.

Mais les images ne font pas tout, et Tim Kring s’est surpassé à tisser un scénario complexe mais étonnamment aisé à suivre. S’il réemploie l’internationalisme (sous-titré, s’il-vous-plaît !) de Heroes, il se concentre sur le duo atypique que compose un père dépassé et un fils autiste mais génial. Et Sutherland, en une poignée de séquences, de nous faire oublier le badass Bauer et d’apporter à la série un attachement émotionnel immédiat tant la relation qui le lie au fascinant David Mazouz sonne juste. Cet amour paternel contrarié donne de la chair à la série qui réchauffe le gimmick forcément froid qui emploie les chiffres avec délectation à travers des rebondissements qui plonge systématiquement vers une science-fiction discrète mais présente. Si la suite est du même tonneau, ça va être un régal toutes les semaines !

> Images du vol >

~ A partir du 19 mars sur la Fox aux USA ~



à propos de l'auteur

Mr Wolf
Co-créateur du Mainstream Club et auteur de la première heure, Mr Wolf est réputé pour avoir une pilosité aussi imposante que l'animal derrière lequel il se cache. Passionné par les comics, le cinéma et les séries, il a pour mot d'ordre de ne parler que des choses qu'il aime et de ne jamais écrire pour démolir. On raconte qu'il aurait tué une meute d'ours à mains nues et conquis la Russie en 768, mais aussi plausibles qu'elles soient, ces légendes n'ont jamais pu être vérifiées...




 
 

 
CANNES 2013 Muhammad Ali's Greatest Fight 1

CANNES 2013 : Muhammad Ali’s Greatest Fight, dura lex

Sélection Officielle Séance Spéciale A voir ses films, Stephen Frears ne fait pas ses 71 ans. Enlevés, dynamiques et mordants, ses œuvres reflètent parfaitement la jeunesse ébouriffante dont il fait preuve en enchaînant...
par Mr Wolf
0

 
 
UPFRONTS 2013 Fox 1b

UPFRONTS 2013 : Fox, les retours, les annulations et les nouveautés

Si la situation de la Fox quant à ses fictions n’est pas aussi désespérée en termes d’audiences que sa concurrente NBC, elle n’affiche pas non plus des résultats folichons. Ainsi, The Following et Bones s...
par Mr Wolf
0

 
 
PILOTE AUTOMATIQUE Hannibal 5

PILOTE AUTOMATIQUE : Hannibal, des affaires de goût

> Date et heure d’embarquement > Tous les jeudis à 22h depuis le 4 avril 2013 sur la chaîne américaine NBC. > Durée du vol > La première saison d’Hannibal comprend 13 épisodes de 43 minutes. > Nombr...
par Mr Wolf
1

 

 
C'EST LA REPRISE Touch - saison 2 3

C’EST LA REPRISE : Touch – saison 2, étroites connexions

C’était quand ? Vendredi 8 février à 20h sur la Fox avec un double-épisode. Y avait du monde ? 3,94 millions de téléspectateurs. C’est en-dessous des 4,6 avec lesquels Touch avait achevé sa première saison, mais...
par Mr Wolf
0

 
 
PILOTE AUTOMATIQUE The Following 1

PILOTE AUTOMATIQUE : The Following, rhésus sociaux

> Date et heure d’embarquement > Tous les lundis à 21h depuis le 21 janvier 2013 sur la chaîne américaine Fox. > Durée du vol > La première saison de The Following comprendra 15 épisodes de 42 minutes. > ...
par Mr Wolf
0

 
 
FIN DE SERIE Fringe 1

FIN DE SÉRIE : Fringe, un monde en marge

Ce que vous pouvez savoir : En avril dernier, la Fox avait renouvelé Fringe pour une cinquième et ultime saison. Ce n’était pas gagné, tant les audiences du show avaient chuté depuis son changement de case horaire po...
par Mr Wolf
0

 




0 Comments


Commenter !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>